Les titres complets de la Connaissance des temps :

L’ouvrage désigné génériquement par la « Connaissance des temps » a toujours eu des sous-titres qui complétaient cette désignation. Il est d’ailleurs étonnant que des éphémérides astronomiques aient conservé cet intitulé durant plus de trois siècles. Si, à l’origine, la connaissance du temps, sa mesure et la construction du calendrier étaient des besoins fondamentaux que l’on demandait aux astronomes (l’observatoire de Paris avait été créé dans ce but), la notion d’échelle de temps est aujourd’hui encore intimement liée aux éphémérides, ce qui justifie toujours l’appellation des éphémérides.

Les premiers titres de l’ouvrage sont quasiment des sommaires listant les données publiées. Cela les amène à changer très souvent avec l’ajout de nouvelles rubriques. Il faut attendre 1702 pour voir un titre plus concis et stable. On verra l’introduction des « mouvemens célestes » à partir de 1762, stabilisé à partir de 1806. Ensuite les seuls changements seront dans l’orthographe des « tems » et des « mouvemens » qui redeviennent (ils l’étaient déjà avant  1762) « temps » et « mouvements ». De 1893 à 1914, on précisera dans le titre que les calculs sont faits pour le méridien de Paris, ce qui ne sera plus le cas à partir de 1916 où le méridien de Paris est remplacé par celui de Greenwich, suite à la conférence internationale de 1911.

On indique ci-dessous les titres des années pour lesquelles il y a eu un changement. La modification est indiquée par des caractères gras pour les ajouts et des caractères barrés pour les suppressions.

 

1679 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes avec les éclipses pour l’année 1679 calculées sur Paris et la manière de s’en servir pour les autres élévations avec plusieurs autres tables et traités d’astronomie et de physique et des éphémérides de toutes les planètes en figure.

1680 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes avec les éclipses pour l’an bissextile 1680 calculées sur l’élévation et le méridien de Paris et la manière de s’en servir pour les autres élévations avec plusieurs autres tables et traités d’astronomie et de physique et des éphémérides de toutes les planètes en figure.

1683 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes avec les éclipses pour l’année 1683 calculées sur l’élévation et le méridien de Paris et la manière de s’en servir pour les autres élévations avec plusieurs autres tables et traités d’astronomie et de physique et des éphémérides en figure.

1684 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes avec les éclipses pour l’année 1684 calculées sur l’élévation et le méridien de Paris et la manière de s’en servir pour les autres élévations avec plusieurs autres tables et traités d’astronomie et de physique

1686 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes calculées sur l’élévation et le méridien de Paris et la manière de s’en servir pour les autres élévations avec les éclipses pour l’année 1686. Plusieurs tables et traités d’astronomie et de physique et des tables de la dépense des jets d’eau suivant de nouvelles et de très exactes expériences

1687 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris avec la manière de s’en servir pour les autres élévations et quelques tables de géographie et d’hydraulique

1688 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris avec la manière de s’en servir pour les autres élévations pour l’année 1688

1689 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris pour l’année 1689 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations plus une méthode pour la construction de toutes sortes de quadrans ou horloges solaires

1690 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Les immersions et émersions du premier satellite de Jupiter. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris pour l’année 1690 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations

1691 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris et pour l’année 1691 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations

1693 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune, avec le passage de la Lune et des autres planètes par le méridien. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris et pour l’année 1693 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations

1694 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et coucher du Soleil, de la Lune, et des autres planètes avec leur passage par le méridien. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris et pour l’année 1694 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations. Plus un nouveau traité des mesures réduites.

1695 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et du coucher du Soleil, de la Lune, et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris et pour l’année 1695 avec la manière de s’en servir pour les autres élévations.

1701 : La Connoissance des temps ou Calendrier et éphémérides du lever et du coucher du Soleil, de la Lune, et des autres planètes. Les vrais lieux de ces planètes, tant en longitude qu’en latitude. Plusieurs autres tables d’astronomie calculées pour Paris et pour l’année 1701 Première année du nouveau siècle Avec la manière de s’en servir pour les autres élévations.

1702 : Connoissance des temps pour l’année 1702 au méridien de Paris publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Lieutaud de la même académie

 

Stabilité du titre de 1702 à 1762 et arrivée des « mouvemens célestes » jusqu’en 1788

 

1762 : Connoissance des mouvemens célestes pour l’année 1762 publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. de la Lande de la même académie

1768 : Connoissance des temps pour l’année bissextile 1768 publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. de la Lande de la même académie

1784 : Connoissance des temps ou Connoissance des mouvemens célestes pour l’année bissextile 1784, publiée pour la première fois en 1679 par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Jeaurat de la même académie

1787 : Connoissance des temps ou Exposition des mouvemens célestes pour l’année commune 1787, publiée pour la première fois en 1679 par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Jeaurat de la même académie

1788 : Connoissance des temps pour l’année bissextile 1788, publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Méchain de la même académie

1789 : Connoissance des temps à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année commune 1789 avec des additions publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Méchain de la même académie

1791 : Connoissance des temps à l’usage des astronomes et des navigateurs avec des additions pour l’année commune 1791 publiée par ordre de l’académie royale des sciences et calculée par M. Méchain de la même académie

1794 : Connoissance des temps à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année commune 1794 publiée par ordre de l’académie des sciences par M. Méchain de la même académie

1795 : Connoissance des temps à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année 1795 du 12 Nivôse de l’an 3 au 10 Nivôse de l’an 4 de l’Ere Républicaine

1796 – an IV : Connaissance des temps à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année IVème de la République Française, du 23 Septembre 1795 au 21 Septembre 1796, publiée par ordre du Bureau des Longitudes

1797 – an V : Connaissance des tems à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année Vème de la République Française, du 23 Septembre 1796 au 21 Septembre 1797, publiée par ordre du Bureau des Longitudes

1798 – an VI : Connaissance des tems à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’année VIème de la République Française, du 22 Septembre 1797 au 22 Septembre 1798, publiée par le Bureau des Longitudes

 

Retour des « mouvemens célestes »

 

1806 – an XIV : Connaissance des tems ou des mouvemens célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an XIV de l’ère de la République Française, publiée le Bureau des Longitudes

1807 – an XV : Connaissance des tems ou des mouvemens célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an XIV de l’ère française, publiée par le Bureau des Longitudes

1808 : Connaissance des tems ou des mouvemens célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1808, publiée par le Bureau des Longitudes

1841 : Connaissance des temps ou des mouvemens célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1841, publiée par le Bureau des Longitudes

1842 : Connaissance des tempsou des mouvements célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1842, publiée par le Bureau des Longitudes

 

Stabilité du titre de 1842 à 1893

 

1893 : Connaissance des temps ou des mouvements célestes à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1893, publiée par le Bureau des Longitudes pour le méridien de Paris

1894 : Connaissance des temps ou des mouvements célestes pour le méridien de Paris  à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1894, publiée par le Bureau des Longitudes

1916 : Connaissance des temps ou des mouvements célestes pour le méridien de Paris  à l’usage des astronomes et des navigateurs pour l’an 1916, publiée par le Bureau des Longitudes

 

Stabilité du titre de 1916 à 1961

 

1979 : Connaissance des temps – nouvelle série – Ephémérides Astronomiques pour l’An 1979

1984 : Connaissance des temps – Ephémérides Astronomiques pour l’An 1979

1996 : Connaissance des temps Ephémérides astronomiques pour 1996 Astronomical Ephemerides for 1996

2005 : Ephémérides astronomiques 2005 Connaissance des temps