Andrée, née RENAULT, puis Madame HERVÉ

Né à Havre (Seine-Maritime) le 9 décembre 1892

Mort à Caen (Calvados) le 16 octobre 1956

Andrée Renault est née au Havre (Seine-Maritime)1. Elle est fille naturelle d’Eugène Renault, employée des Postes et Télégraphes à Brest. Pourvue du certificat d’aptitude à l’enseignement secondaire, elle a été autorisée le 1er octobre 1918 à accomplir à l’observatoire de Paris le stage prévu par le décret du 15 février 1907. Elle était affectée au Bureau international de l’heure.

Devenue Madame Hervé le 21 septembre 1920, elle entre comme calculatrice auxiliaire au Bureau des longitudes à la même époque. Elle fut ensuite promue calculatrice titulaire au Service des calculs du Bureau des longitudes le 1er juillet 1922 ; elle succédait à Alfred Kannapell, démissionnaire. Elle occupa cet emploi jusqu’en 1955 après 35 années de carrière.

Andrée Hervé est décédée à Caen (Calvados) le 16 octobre 19562.

 

2. Son évolution de carrière reste encore inconnue faute de dossier personnel.

Citation du texte: Guy Boistel, “Andrée, née RENAULT, puis Madame HERVÉ,” La connaissance des temps, consulté le 27 octobre 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/968.