Bureau des longitudes

Le Bureau des longitudes est créé par une loi de la Convention Nationale du 7 messidor an III (25 juin 1795) après audition d'un rapport lu par l'abbé Grégoire qui affirme très clairement les buts pratiques : reprendre «la maîtrise des mers aux Anglais» grâce à l'amélioration de la détermination des longitudes en mer.
Cet organisme doit donc, à l'imitation du Board of Longitudes anglais, créé en 1714, résoudre les problèmes astronomiques que pose la détermination de la longitude avec une précision toujours meilleure, d'où son nom.
Mais ses attributions vont bien au delà, puisqu'il est chargé de la rédaction de la Connaissance des Temps, publication annuelle contenant des tables astronomiques, créée en 1679. II doit également assurer la rédaction d'un «Annuaire propre à régler ceux de la République».
D'une manière générale, le Bureau des longitudes est chargé du perfectionnement des tables astronomiques. II a sous sa responsabilité l'Observatoire de Paris, celui de l'École Militaire, et tous les instruments d'astronomie qui appartiennent à la Nation.
L'un des membres du Bureau doit également faire chaque année un cours d'astronomie. Les premiers membres, au nombre de dix, sont : les géomètres Lagrange et Laplace, les astronomes Lalande, Delambre, Méchain et Cassini, les navigateurs Bougainville et Borda, le géographe Buache et l'artiste (fabricant d'instruments scientifiques) Caroché.

https://www.bureau-des-longitudes.fr/

Citation du texte: “Bureau des longitudes,” La connaissance des temps, consulté le 20 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/932.