Lambert, Jean-Henri

Né à Mulhouse en 1728

Mort à Berlin en 1777

Jean-Henri Lambert voit le jour en 1728 dans une famille huguenote modeste de Mulhouse alors rattachée à la confédération suisse.
Après de brèves études, il travaille pour subvenir aux besoins de sa famille mais il se passionne pour les sciences. Devenu précepteur d’une famille fortunée, il dispose d’une bibliothèque et accomplit des voyages d’études avec ses élèves au cours desquels il noue des contacts avec des savants en vue.
Remarqué par Euler, il est admis en 1767 à l’Académie royale de Berlin où une pension du roi Frédéric II lui permet de poursuivre ses recherches.
Outre ses importants travaux mathématiques, ses Lettres cosmologiques (1761) sont considérées comme l’une des œuvres fondamentales de cosmologie, avec celles de Kant et de Laplace.
A sa mort à Berlin en 1777, il laisse un nombre considérable d’écrits de mathématiques, de philosophie, d’astronomie dont l’influence sera non négligeable dans les décennies qui suivront.

Citation du texte: Colette Lelay, “Lambert, Jean-Henri,” La connaissance des temps, consulté le 20 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/926.