Chappe d'Auteroche, Jean-Baptiste

Né à Mauriac, Auvergne, France en 1722

Mort à San José del Cabo, California en 1769

Abbé, astronome et académicien français. Après des études au collège Louis-Le-Grand où l’on remarqua ses aptitudes pour le dessin et les mathématiques, il travailla à la carte de France avec Cassini puis traduisit et publia, avec des additions considérables, les Tables astronomiques de Halley. Il est l’un des astronomes français qui observèrent les deux passages de Vénus de 1761 et 1769. Suite à une invitation de l’impératrice Élisabeth, l’Académie royale des sciences l’envoya observer le passage de 1761 à Tobolsk en Sibérie. Après un voyage éprouvant de plus de cinq mois, il bénéficia d’un temps clément qui lui permit de faire une bonne observation du phénomène. Huit ans plus tard, il se rendit en basse Californie dans une mission espagnole. L’observation du passage fut une réussite. Chappe et ses collègues restèrent sur place pour observer l’éclipse de Lune du 18 juin 1769 afin de déterminer avec précision la longitude de leur lieu d’observation. Ils succombèrent à une épidémie de typhus qui décima les trois quarts de la population. Le géographe Pauly fut le seul observateur à survivre à l’épidémie.

Citation du texte: Patrick Rocher, “Chappe d'Auteroche, Jean-Baptiste,” La connaissance des temps, consulté le 19 octobre 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/877.