Brown, Ernest William

Né à Hull, England le 1866

Mort à New haven le 1938

Né en 1866 à Hull (Angleterre), Ernest William Brown étudie les mathématiques au Christ’s College de Cambridge où il débute une carrière d’enseignant. À partir de 1891, il la poursuit aux États-Unis, à Philadelphie puis à Yale (de 1907 à sa retraite en 1934). Toute sa carrière tant anglaise qu’américaine est consacrée à la théorie lunaire. Son Introductory Treatise on the Lunar Theory (1896), dans lequel il analyse les travaux de ses prédécesseurs Hill, Delaunay et Hansen, lui ouvre les portes de la Royal Society de Londres. Il débute alors l’élaboration de ses Tables of the Motion of the Moon publiées en 1919. Ayant acquis la nationalité américaine en 1923, il est élu à la National Academy of Sciences. Les tables de Brown, issues de sa théorie mais intégrant des données empiriques, sont adoptées par les deux Nautical Almanac, l’anglais et l’américain, puis par la plupart des éphémérides dont la Connaissance des temps (à compter de 1926). Ernest William Brown décède en 1938 à New Haven (Connecticut).

Citation du texte: Colette Le Lay, “Brown, Ernest William,” La connaissance des temps, consulté le 27 octobre 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/876.