Hansen, Peter Andreas

Né à Tondern, Schleswig en 1795

Mort à Gotha, Allemagne en 1874

Astronome danois. Fils d’un orfèvre, il apprend le métier d’horloger qu’il exerce à Berlin et à Tonder de 1818 à 1820.

Il avait, cependant, une solide formation scientifique qui va le conduire à travailler, de 1821 à 1825, comme assistant de l’astronome allemand H.C. Schumacher qui mène à bien le levé géodésique du Danemark.

En 1825, il devient directeur de l’observatoire de Seeberg près de Gotha, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort.

Il se passionne alors pour la mécanique céleste. Il étudie les perturbations mutuelles du couple Jupiter-Saturne, les perturbations des trajectoires des comètes et le mouvement de la Lune.

Il publie, en 1838, une théorie de la Lune élaborée par une méthode tout à fait originale, puis, en 1857, des tables du mouvement de la Lune issues de sa théorie.

Ces tables, qui peuvent être considérées comme les premières éphémérides lunaires basées sur une théorie seront introduites dans la Connaissance des Temps et dans le Nautical Almanach.

La méthode de Hansen est encore utilisée pour étudier le mouvement des astéroïdes.

Citation du texte: Jean-Louis Simon, “Hansen, Peter Andreas,” La connaissance des temps, consulté le 24 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/874.