Boulliau, Ismaël

Né à Loudun en 1605

Mort à Paris en 1691-1694

Né dans une famille calviniste, Ismaël Boulliau se convertit au catholicisme à l’âge de 21 ans, et devient prêtre quelques années plus tard.

A Paris, où il arrive en 1632, il seconde les frères Pierre et Jacques Dupuy, en charge de la Bibliothèque du Roi.

Il noue des relations étroites avec Pierre Gassendi et Marin Mersenne, et prend rapidement fait et cause pour Copernic et Galilée.

Son Astronomia Philolaica (Paris, Piget, 1645) est l’un des premiers traités d’astronomie copernicienne.

Par la suite, il devient l’un des correspondants réguliers de Christian Huygens. Il est admis à la Royal Society en 1667. Un cratère lunaire porte son nom.

Citation du texte: Colette Le Lay, “Boulliau, Ismaël ,” La connaissance des temps, consulté le 20 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/839.