Radau, Rodolphe

Né le 1835

Mort le 1911

Né en 1835 en Prusse, Rodolphe Radau débute sa carrière d’astronome à l’Observatoire de Königsberg. Il rencontre Antoine d’Abbadie qui le convainc de venir à Paris en 1859 pour l’aider à éditer ses travaux géodésiques. Devenu journaliste scientifique, il s’illustre notamment par ses articles dans la Revue des Deux Mondes. Il collabore aussi au Bulletin des sciences mathématiques puis au Bulletin astronomique. Il est naturalisé en 1874. Il est élu membre de la section d’astronomie de l’Académie des sciences en 1897 et devient membre du Bureau des longitudes en 1899. A la mort prématurée de Félix Tisserand, il assure la supervision des tables de la Lune de Delaunay. Il donne aussi à la Connaissance des temps des tables de réfraction encore utilisées de nos jours.

Citation du texte: Guy Boistel, Colette Le Lay, “Radau, Rodolphe ,” La connaissance des temps, consulté le 9 juillet 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/832.