Puiseux, Victor

Né le 1820

Mort le 1883

Né en 1820, Victor Puiseux entre à l’École normale supérieure en 1837 et y soutient une thèse de mécanique céleste (1841). Il débute alors une carrière d’enseignant en province puis à Paris (facultés des sciences, École normale supérieure, examinateur à Polytechnique). Le Verrier l’appelle à l’Observatoire de Paris en 1855. Il y reste jusqu’en 1859 et y dirige le bureau des calculs. Il consacre le reste de sa carrière à l’enseignement et à la recherche, notamment sur l’accélération séculaire de la Lune. Il entre au Bureau des longitudes en 1868 et en démissionne pour raisons de santé en 1874. Dès son arrivée, il seconde Claude-Louis Mathieu et Ernest Laugier dans l’établissement des tables pour la Connaissance des temps. En 1871, il est élu à la section de géométrie de l’Académie des sciences. Passionné de montagne, il s’éteint dans le Jura en 1883.

Citation du texte: Guy Boistel, Colette Le Lay, “Puiseux, Victor ,” La connaissance des temps, consulté le 7 juillet 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/829.