Largeteau, Charles-Louis

Né le 1791

Mort le 1857

Né dans une famille modeste de Vendée en pleine tourmente révolutionnaire, Charles-Louis Largeteau mène néanmoins de brillantes études le conduisant à l’École polytechnique. A sa sortie en 1811, il intègre le corps des ingénieurs géographes. Ses travaux sont appréciés par le Bureau des longitudes dont il devient membre adjoint en 1832 puis titulaire en 1846. Peu après, il est élu académicien libre (1847). Dès 1829, le Bureau des longitudes l’élit secrétaire assistant à l’Observatoire et le charge de la direction de la Connaissance des temps (de 1830 à 1852). Il perfectionne également les tables des distances lunaires étendues aux distances planéto-stellaires notamment. L’efficacité de Largeteau permet à la Connaissance des temps d’être publiée régulièrement 18 mois à l’avance, et souvent 2 à 3 années à l’avance. Largeteau contribue également à l’Annuaire du Bureau des longitudes pour lequel il produit pendant plusieurs années une « table des plus grandes marées ». Manifestant des ennuis de santé sévères dès l’année 1852, Largeteau s’éteint en 1857 dans sa Vendée natale.

Citation du texte: Guy Boistel, Colette Le Lay, “Largeteau, Charles-Louis ,” La connaissance des temps, consulté le 27 octobre 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/826.