Jeaurat, Edme-Sébastien

Né le 1724

Mort le 1803

Né en 1724 dans une famille d’artistes graveurs ‒ son grand-père est le célèbre Sébastien Leclerc (1637-1714) ‒ Edme-Sébastien Jeaurat apprend le dessin mais aussi les mathématiques. Enseignant à l’École militaire (1753), il y développe l’astronomie. C’est à cette époque qu’il rencontre Jérôme Lalande et mène observations et calculs à l’instigation de celui-ci (comète de 1759 et mouvement des planètes). Entré à l’Académie royale des sciences en 1763 à titre d’adjoint astronome surnuméraire, il y grimpe tous les échelons, retrouvant un siège à la section d’astronomie de l’Institut après la rupture révolutionnaire. En 1775, il est choisi par l’Académie pour remplacer Lalande dans les calculs de la Connaissance des temps. Il prend en charge douze volumes qui se situent dans la filiation de ceux de Lalande. Il est remplacé par Pierre Méchain en 1785. Il s’éteint à Paris en 1803.

Citation du texte: Guy Boistel, Colette Le Lay, “Jeaurat, Edme-Sébastien ,” La connaissance des temps, consulté le 7 juillet 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/821.