Vaudein Armandine
épouse Bozzi

Née le 23 novembre 1875

Morte le 31 janvier 1948

Une carrière au Bureau des longitudes sous deux noms !

Armandine-Louise Vaudein est née à Montech (Tarn-et-Garonne)1. Elle est entrée à l'observatoire de Toulouse le 1er juin 1900 comme employée auxiliaire, affectée à la Carte du Ciel. Très vite, elle développe de solides compétences et on lui confie la surveillance des calculs de la Carte du Ciel à Toulouse2. Sans doute cooptée par le réseau des astronomes originaires sdu Sud-Ouest Félix Tisserand et Guillaume Bigourdan, elle est nommée stagiaire au Bureau des longitudes le 1er juin 1910 par Henri Poincaré, en remplacement de Maurice Carbonnell décédé, puis promue calculatrice de 3e classe le 7 juin 1911, en remplacement de Madame Domer promue calculatrice de 2e classe. On dispose de son carnet d’astronome à l’o »bservatoire de Paris3.

Elle se marie le 24 juin 1913 avec Joseph Bozzi et c’est sous son nom marital Madame Bozzi qu’il faut la traquer dans les procès-verbaux du BDL à partir de 19144. Elle est notée par Andoyer le 5 avril 1916 : « Madame Bozzi, intelligente et zélée, donne toute satisfaction au Bureau ». Elle est faite Officier d’Académie le 10 janvier 1919, promue avec Madame Domer5.

 

 

Divorcée en 1927, elle reprend son nom de jeune fille et redevient « Mademoiselle » Vaudein dans les listes de calculateurs du Bureau, dans lesquelles on la trouve jusqu’en 1938 où elle est remplacée par Madeleine Théodore. La carrière de Armandine Vaudein/Bozzi est de 38 années comme calculatrice, d’abord à l’Observatoire de Toulouse (10 années) puis 28 années pour la CDT et le Bureau des longitudes (c’est la troisième carrière féminine la plus longue). Elle a pris sa retraite le 30 septembre 1937. Armandine Vaudein est morte à Boulogne-Billancourt le 31 janvier 1948.

2. Lamy, 2005, 144.

3. BOP, F14/150, juillet à août 1910.

4. Éléments de carrière : au PV du 30 décembre 1914, elle est calculatrice de 3e classe ; promotion de 300 francs le 21 novembre 1917 ; PV 20 février 1918 ; PV 19 et 26 mars 1919, demande de congé d’un mois pour maladie accordé avec maintien du traitement.

5. Archives inédites du BDL, Copies des lettres, tome 31, 1919, f. 359.

Citation du texte: Guy Boistel, “Vaudein Armandine épouse Bozzi ,” La connaissance des temps, consulté le 7 juillet 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/807.