Thirion, E.

E. Thirion est né à Langres (Haute-Marne)1. Il est entré à l’observatoire de Paris en août 1856 comme calculateur2. Il en a démissionné en janvier 1862 pour devenir l’adjoint de Collas à l’observatoire de la Marine au Havre. Il effectue occasionnellement des calculs pour la CDT entre 1862 et 1864. Sa carrière change du tout au tout par la suite. Il figure sur les listes des personnels de l’observatoire de l’US Navy à Washington à partir de 1865 et jusqu’en 1869 environ3. Puis il devint consul des États-Unis à Marseille4.

2. Flammarion, C., 1911, Mémoires […] d’un astronome, Paris, E. Flammarion, 155.

3. Holden, E., 1879, A subject-Index to the Publications of the USNO, 1845-1875, Washington Government Printing Office, page 8 (années 1865 à 1869).

4. Nous avons des doutes sur cette notice biographique extraite de celle donnée par Philippe Véron, tant la confusion est possible avec de nombreux Thirion existants à cette époque. L’astronome Thirion travaillant à l’USNO dans les années 1865-1870 a pour prénom Charles-F. (initiales C.-F. dans les listes des personnels de l’USNO). Un François Thirion (1838-1893), calculateur à l’observatoire de Paris à partir de 1874 peut être un bon candidat pour les calculs revenant à un Thirion dans les années 1869-1870 au Bureau des longitudes…

Citation du texte: Guy Boistel, “Thirion, E. ,” La connaissance des temps, consulté le 26 octobre 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/806.