Tycho Brahé

Né à Knudstrup en 1546

Mort à Prague en 1601

Attiré par l'astronomie dès sa jeunesse, il acquiert la notoriété par ses observations, en 1572, d'une brillante étoile temporaire (en fait une supernova) dans la constellation de Cassiopée. Observateur hors pair, il peut se livrer à ses recherches grâce à la protection de Frédéric II, roi du Danemark, qui lui octroie une île où s'établissent ses observatoires, Uraniborg puis Stellaeborg qui sont équipés des meilleurs instruments. Il améliore la précision des observations passant de 0,5° à environ 2 ‘’.

Grâce à cette grande précision, il découvre la variation de l'obliquité de l'écliptique et deux irrégularités du mouvement de la Lune, l'équation annuelle et la variation. À l'encontre de ce qui est admis depuis Aristote, il établit la nature non atmosphérique des comètes. Il constitue un important catalogue stellaire. Il réalise des observations précises de la planète Mars qui permettront à son élève Képler d'établir les célèbres lois du mouvement des planètes.

Il reste, néanmoins, un adversaire du système héliocentrique de Copernic et imagine un système où les planètes autres que la Terre tournent autour du Soleil, celui-ci tournant autour de la Terre.

Citation du texte: Jean-Louis Simon, “Tycho Brahé ,” La connaissance des temps, consulté le 24 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/581.