Mouchez, Ernest Amédée Bathélémy

Né à Madrid en 1821

Mort à Wissous, Essonne en 1892

Admis à l’École navale en 1837, il fait carrière dans la marine et devient contre-amiral en 1878. Ses travaux scientifiques débutent véritablement en 1856. Il est chargé, par le ministère de la Marine, de l’hydrographie des côtes de l’Amérique du sud (1856-1866), puis de celles de l’Algérie (1867-1873). Il dirige la mission pour l’observation du passage de Vénus devant le Soleil à l’Ile Saint-Paul, le 9 novembre 1874. En 1878, à la mort de Le Verrier, Mouchez est nommé directeur de l’Observatoire de Paris. Il le dirigera jusqu’en 1892. Il y déploie ses talents d’organisateur et créera plusieurs structures notamment un atelier de photographie, un laboratoire de spectroscopie et une école d’astronomie. En 1887 Mouchez lance un des premiers grands projets internationaux, le projet de la « Carte du ciel », première cartographie photographique céleste. L’Observatoire de Paris apparaît ainsi, grâce à lui, à la pointe de l’astronomie parmi dix-huit observatoires astronomiques répartis sur le globe. L’entreprise incluait les mesures d’astrométrie stellaire et dura plus longtemps que prévu mais l’ensemble de ces données représente encore maintenant une archive de grande valeur.

Citation du texte: Jean-Louis Simon, “Mouchez, Ernest Amédée Bathélémy ,” La connaissance des temps, consulté le 24 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/575.