Ernest Esclangon

Né à Mison en 1876

Mort à Eyrenville en 1954

Esclangon a reçu une formation scientifique à l »’Ecole normale supérieure et à la faculté des sciences de Paris. Sa carrière d’astronome débute à l’Observatoire de Bordeaux. Son activité scientifique est en particulier marquée par un travail pionnier sur les fonctions quasi périodiques. Mais il développe aussi des activités purement astronomiques notamment en astrométrie stellaire. Il devient directeur de l’Observatoire de Strasbourg en 1919, puis directeur de l’Observatoire de Paris de 1927 à 1944 et directeur du Bureau international de l’heure. Elu à l’Académie des sciences en 1929, il la préside à partir de 1942. Son activité de directeur de l’Observatoire de Paris recouvrait la gestion du site parisien et celui de Meudon, qui venait de lui être rattaché en 1927. En 1929, Esclangon invente l’horloge parlante. Constatant une demande croissante du public pour obtenir l’heure par appels téléphoniques à l’Observatoire,il imagine un système automatique. Ce système basé sur la technique du cinéma parlant, utilise un enregistrement photographique de la voix associé à une horloge de précision. Dès son ouverture en 1933, ce service recueille un énorme succès. Le système a été ensuite reproduit dans le monde entier. Mais Esclangon œuvra également beaucoup au niveau national pour l’astronomie et consacra une grande part de son activité à la fondation de l’Observatoire de Haute Provence.

Citation du texte: Jean-Louis Simon, “Ernest Esclangon ,” La connaissance des temps, consulté le 24 août 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/568.