Euler, Leonhardt

Né à Bâle en 1707

Mort à Saint-Petersbourg en 1783

Mathématicien suisse, sans doute l'un des plus grands scientifiques de tous les temps. Son oeuvre considérable couvre l'ensemble des sciences fondamentales de son époque: mathématiques, physique, astronomie et mécanique céleste.
En 1736 son traité de mécanique générale conçoit pour la première fois la mécanique du point matériel comme une science rationnelle. Il définit les angles d'Euler qui permettent de déterminer la position d'un solide en mouvement dans un trièdre trirectangle, le centre d'inertie, les axes principaux d'inertie et intègre les équations du mouvement d'un solide de révolution autour de son axe.
En 1765, il montre que si l'axe d'inertie et l'axe de rotation d'un corps ne sont pas confondus, l'axe de rotation décrit un cône autour de l'axe d'inertie. Il montre que la Terre considérée comme un solide indéformable présente un tel mouvement, dit mouvement libre avec une période de 305 jours.
Un siècle plus tard Chandler confirmera le mouvement libre prédit par Euler mais avec une période de 433 jours, modifiée par la non-rigidité de la Terre. Euler s'est intéressé à bien d'autres problèmes de mécanique céleste et d'astronomie: étude des perturbations mutuelles Jupiter-Saturne, trajectoires des comètes, précession des équinoxes, théorie du mouvement de la Lune.

Citation du texte: Jean-Louis Simon, “Euler, Leonhardt ,” La connaissance des temps, consulté le 18 octobre 2019, https://cdt.imcce.fr/items/show/558.