Lévèque, Pierre

Né à Nantes le 1746

Mort le 1814

Né à Nantes en 1746, Pierre Lévèque se forme par ses lectures et deux années de navigation. Il devient ensuite professeur à l’école d’hydrographie. Il produit quelques calculs et tables pour la CDT de Lalande et de Jeaurat ; il se fait ainsi connaître de l’Académie royale de Marine de Brest. Dès 1783, il devient correspondant des Académies des sciences et de Marine. Ses Tables du nonagésime (1776) et son Guide du navigateur (1779) ont été soutenus par les deux assemblées savantes. Au moment où les frères Montgolfier utilisent l’air chaud, Pierre Lévèque prône l’usage de l’hydrogène pour le ballon Suffren qui s’élève au-dessus de Nantes en 1784. En 1786, il est désigné par le Ministre de la Marine de Castries, aux côtés des frères Monge, pour assurer l’inspection et les examens de l’École polytechnique et des écoles d’hydrographie. Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, il s’installe à Paris, devient membre résidant de l’Institut, tout en assurant régulièrement ses tournées d’inspection des écoles d’hydrographie. C’est au cours d’une tournée d’examen au Havre qu’il décède en 1814.

Citation du texte: Colette Le Lay, “Lévèque, Pierre ,” La connaissance des temps, consulté le 27 octobre 2020, https://cdt.imcce.fr/items/show/478.